Baingan bharta (aubergines mijotées à la tomate) – à ma façon-

Spread the love
Baingan bharta servies avec un naan, des pois-chiches rôtis et de la courgette grillée

C’est quoi:

Un plat mijoté d’origine indienne-pakistanaise- bengali.

Les baingan bharta sont juste mon plat préféré de la cuisine indienne…! Cette version n’est sans doute pas très orthodoxe pour les puristes de la cuisine indienne mais… c’est ma manière à moi de pouvoir réaliser, en été, un plat d’aubergines mijotée qui se rapproche de celui que je mange au restaurant et qui me permet de ne pas toujours faire de la ratatouille ou de la moussaka libanaise ^^.

Selon les régions, les baingan bharta peuvent être préparée de plein de façon différente et celle que je préfère ce trouve être avec des aubergines grillées au charbon, à la flamme et qui donne un goût fumé au plat… N’ayant pas de quoi faire ça dans mon appartement ,je les fais cuire au four et j’ajoute du paprika fumé..! Je pense aussi que l’on pourrait obtenir un effet intéressant en ajoutant un peu de “liquid smoke” au plat ou bien utiliser du thé fumé infusé à la place de l’eau pour la cuisson.

Entre épices entières et épices moulues?

Vous remarquerez dans cette recette comme dans beaucoup d’autres que j’utilise des épices en graines entières et des épices moulues. Je trouve que les deux se complètent bien car je fais griller à la poêle et écrase grossièrement au pilon les épices entières pour avoir le plaisir de sentir des saveurs différentes à chaque bouchée, et j’ajoute des épices moulues pour soutenir la saveur des épices entières sans pour autant noyer la bouche sous les grains d’épices qui croquent sous la dent… Vous pouvez cependant mixer entièrement vos épices entière une fois grillées, vous passez totalement d’épices entières et n’en prendre que des moulues! De même, le dosage d’épices que je donne n’est pas une norme, sentez-vous libre de plus, de moins et n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires 🙂

Aubergines striées avant cuisson
Aubergines après cuisson au four, l'une est déja évidée
Ingrédients

***

–Pour 4 à 6 personnes-

  • 600 grammes d’aubergines
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 250 grammes d’oignons jaunes ou blancs
  • 465 grammes de tomates fraîches (peuvent être remplacé part une boite de tomates concassées)
  • 10 grammes de gingembre frais
  • 10 grammes d’ail frais
  • 1 cuillères à soupe rase de graines de cumin (4gr)
  • 1 cuillère à soupe rase de graines de coriandre (4gr)
  • 1 cuillère à café rase de graines de fenouil (2gr)
  • 1 cuillère à café rase de graines de carvi (2gr)
  • 5 grammes de cumin moulu
  • 5 grammes de coriandre moulue
  • 1 cuillère à café rase de cannelle (2gr)
  • 5 grammes de paprika fumé
  • 40 grammes d’huile de coco désodorisée ( ou d’huile neutre)
  • 50 grammes de concentré de tomate
  • 25 centilitre d’eau (ou de thé fumé) + 10 grammes de bouillon de légumes lyophilisé
 
 

 Recette

***

Baingan bharta (aubergines à la tomate) – à ma façon-

1- Faire cuire les aubergines et préparer les tomates, le gingembre, l’ail et les oignons:

Préchauffer le four à 200°C. Couper les aubergines en deux, faire des stries à l’intérieur avec un couteau et badigeonner l’intérieur d’huile d’olive. Couvrir une plaque de cuisson de papier sulfurisé et placer les demi-aubergines dessus face intérieur contre le papier. Cuire à 200°C pendant 20 minutes environ, les aubergines doivent être fondantes.

Pendant la cuisson des aubergines, éplucher les tomates ( l’astuce c’est de faire bouillir une bonne quantité d’eau, d’en couvrir les tomates dans un saladier, de patienter deux minutes et de les rincer sous l’eau froide dans une passoire, la peau sera très facile à enlever). Il reste ensuite à enlever la majeur partie des pépins et à hacher finement les tomates. Réserver.

Une fois les aubergines cuites, leur ôter la peau avec un couteau ou en les creusant à l’aide d’une cuillère à soupe et les réserver. Ensuite, selon son goût, on peut mixer plus ou moins finement les aubergines, ou bien les hacher grossièrement ( de la tailles des morceaux de légumes d’une ratatouille). Réserver.

A l’aide de la pointe d’une petite cuillère, gratter la peau du gingembre pour l’éplucher puis le hacher finement. Éplucher et écraser la gousse d’ail avec un presse-ail ou le hacher finement. Éplucher et émincer finement les oignons. Réserver.

2-Préparer les épices et démarrer la cuisson:

Dans un mortier ou un petit robot hachoir (ou bien dans un torchon propre sur lequel on roulera fermement un rouleau à pâtisserie), placer les graines de cumin, coriandre, fenouil et carvi  et les mixer/écraser grossièrement.

Dans une sauteuse ou un wok, faire chauffer l’huile de coco désodorisée  ou l’huile neutre, avec les épices moulues et les épices entières fraîchement moulues.

Dans un saladier, placer le quinoa, ajouter le contenu du bol de graines de chia (celui-ci doit avoir pris une texture de “blanc d’oeuf”, c’est ce que l’on appel du mucilage) et mélanger. Ajouter ensuite les graines de sésame grillée puis le mélange de vinaigre-sirop d’agave-sel et mélanger à nouveau. Réserver.

3-Poursuivre la cuisson:

Lors que l’huile est bien chaude, ajouter l’ail, le gingembre et l’oignon,  faire revenir 5 minutes à feu vif pendant 5 minutes.

Mélanger l’eau (ou le thé) avec le bouillon de légumes lyophilisé et le concentré de tomate puis les ajouter dans le wok ainsi que les morceau de tomates et poursuivre à feu vif 5 minutes de plus.

Ajouter les aubergines, diminuer le feu sur moyen-doux, couvrir et poursuivre la cuisson pendant 25 minutes (si on veut du riz avec c’est le moment de le mettre à cuire, voir à la fin de la recette pour mon astuce cuisson du riz!) . La cuisson à couvert conserve les saveurs, si on a pas de couvercle tant pis mais on devra sans doute ajouter un peu d’eau pour que la cuisson se poursuive sans accrocher car l’évaporation sera plus importante.

Une fois la cuisson terminée, corriger l’assaisonnement et servir avec par exemple du riz, du sarrasin, un naan,  des pois-chiches rôtis , des galettes tortillas… Soyez inventif.ve.s 😀

Mes notes personnelles à propos de cette recette

Ma cuisson du riz

Je ne sais pas vous mais moi j’adore le riz qui ne colle pas et qui est moelleux! Je n’ai pas d’auto-cuiseur  à riz et du coup ma technique consiste à :

  1. Mesurer le riz dans un verre
  2. BIEN laver le riz à l’eau froide (longuement) pour éliminer les saletés mais surtout… l’amidon qui fait que les grains collent entre eux.
  3. Mettre le riz lavé et égoutté dans une casserole et couvrir avec 2 fois son volume en eau (soit 2 verres). Vous pouvez ajouter des épices (curcuma, cumin, …!), du bouillon de légumes, du laurier… si vous souhaitez le parfumer.
  4. Mettre un couvercle sur la casserole et porter à ébullition sur feu moyen/vif ( environ 10 minutes).
  5. Lorsque ça bout, laisser le couvercle ( la cuisson se fait entièrement à l’étouffée) , baisser le feu au minimum et laisser cuire environ 10 minutes supplémentaire ( il ne doit plus y avoir d’eau visible).
  6. Enfin, éteindre le feu et laisser couvert jusqu’au moment de servir ( mais 5-10 minutes minimum et 30 maxi si on veut que ça soit cuit et que ça reste chaud)

 

Le gras c’est la vie!

Quoi que pourrons dire les amoureux du detox-fitness, je maintiens que des bonnes baingan bharta sont des baingan bharta grasses! La quantité d’huile que j’ai mis est assez chouette, mais si ce n’est pas luisant en fin de cuisson, ajoutez-en encore une cuillère à soupe !

Votre avis m'intéresse...!